Petite histoire de la Pavlova, la meringue qui divise l’Océanie

 

La Pavlova est un dessert aussi simple qu’exquis composé d’une meringue craquante coiffée de crème chantilly et de fruits frais.

Le point sur une douceur qui fait des jaloux :

 

L’histoire 

C’est le cas pour de nombreux plats emblématiques (voyez notamment la petite bataille qui fait rage autour de la salade César : on se dispute la paternité de la Pavlova.

 

L’Australie et la Nouvelle-Zélande disent toutes les deux avoir vu naître le fameux dessert meringué dans leurs contrées. Seul point d’accord entre les deux pays : la Pavlova a été créée en hommage à la célèbre ballerine Anna Pavlova, qui fit en effet plusieurs tournées en Océanie. Le chef Bert Sache, de l’Esplanade Hôtel de Perth (Australie), a affirmé toute sa vie avoir mis au point cette recette en 1934…

 

Mais selon Keith Money, biographe d’Anna Pavlova, le dessert fut créé en 1926 à Wellington (capitale de la Nouvelle-Zélande) par un jeune chef amoureux de la ballerine.

 

Quoi qu’il en soit, ni Bert Sache ni l’enamouré de Wellington n’ont été les premiers à recouvrir une meringue de chantilly et de fruits frais. Dans The Pavlova Story: A Slice of New Zealand’s Culinary History, l’anthropologue culinaire Helen Leach explique qu’elle a déniché plusieurs recettes similaires à la pavlova dans d’anciens livres et magazines de cuisine néo-zélandaise. 

 

L’anecdote

Près de 100 ans plus tard, la chamaillerie australo-néo-zélandaise sur la Pavlova est toujours d’actualité.

 

Le Petit + des Oies Sauvages

Une boule de glace pour amener un peu de fraicheur….